Transformation de la rue Erasme

 

Une rue change de visage

Le projet d’inscrit dans la volonté du Fonds de créer un quartier à l’échelle humaine comme elle est préconisé par l’urbaniste danois Jan Gehl dont le bureau a conseillé le Fonds dans sa démarche.

Le projet de la rue Erasme consiste à convertir un corridor de trafic motorisé en une rue de quartier animée qui favorise la mobilité douce en direction des nouveaux quartiers. Il s’agit de réduire le nombre de voies dédiées aux voitures et à rétrécir leur largeur en vue d’unapaisement de la circulation. Une « flex zone » de part et d’autre de la chaussée pourra accueillir des emplacements parking courte durée (pour livraisons, déposes-minute ou stationnement pour personnes à mobilité réduite), des zones d’attentes pour les transports publics ainsi que des aménagements verts. Une piste cyclable sécurisée et clairement séparée du reste du trafic est prévue dans les deux directions.

Suivant les recommandations du bureau Gehl, la transformation ne pourra se limiter à la modification du profil de la rue Erasme. Or, cette rue représente une connexion transversale d’une importance croissante en vue du développement des nouveaux quartiers d’habitation, notamment les sites Kennedy Sud, rue Tony Rollman et l’ancien site Eurocontrol. Afin d’atteindre une cohérence maximale entre la conception de l’espace public et l’environnement bâti, ces zones seront à intégrer dans les réflexions sur le nouvel aménagement de la rue Erasme. Plusieurs rues adjacentes seront directement concernées

par cette intervention, demandant dans certains cas une reconfiguration due aux contraintes de sécurité et de livraisons des Institutions européennes avoisinantes.

A l’avenir, la rue Erasme devra mettra en relation les différentes fonctions qui bordent la rue en offrant des espaces qui répondent aux besoins de ceux qui fréquentent le quartier.

Finalement, des unités de logement le long du mur de soutènement du Parc Central devront introduire une échelle plus petite et animer la rue avec des façades actives en ajoutant de nouvelles fonctions. En même temps, la création d’axes visuels vers le Parc Central pour améliorer son accessibilité et accentuer la trame verte traversant le Plateau est importante.

Dernière modification le