Exposition photographique (In)Progress

Le Kirchberg, documenté par Marc Theis

Une exposition à la  Bibliothèque Nationale du Luxembourg du 12 juillet au 11 septembre 2021.

Beaucoup de ce qui a marqué l’image du Kirchberg encore il y a quelques décennies fait aujourd’hui partie de l’histoire. Aucune phrase n’est si vraie et rebattue en même temps que la déclaration: Le Plateau de Kirchberg change. Mais comment ces mutations se manifestent alors que rien n’est encore achevé et que le quartier est en plein essor ? D’un simple coup d’œil, les chantiers, les grues et les clôtures sont les plus frappants. Mais qui, comme le photographe par sa profession, regarde les choses de près et met le focus même sur ce qui pourrait paraitre anodin, constatera des ruptures, des transitions et des lacunes passionnantes qui montrent déjà l’avenir tout en révélant les traces résiduelles d’un urbanisme passé.

Le photographe Marc Theis a exploré le Plateau de Kirchberg avec le regard candide du voyageur qui vient d’arriver, prenant des clichés qui ne s'inscriront dans un tableau d'ensemble (alors peut-être fini) que dans quelques décennies.

Cela fait une quinzaine d’années que le Fonds Kirchberg mandate régulièrement des représentants distingués de la photographie contemporaine appelés à documenter l’évolution urbanistique et à ouvrir, chacun à leur manière, des perspectives neuves et différentes sur le Kirchberg. En collaborant avec des photographes de renom, le Fonds Kirchberg ne s’acquitte pas seulement de son obligation documentaire : il contribue aussi au patrimoine audiovisuel du Luxembourg.

Partenaire d’exposition du Fonds pour la toute première fois, la Bibliothèque Nationale du Luxembourg élargit l’horizon des missions photographiques avec l’idée d’apporter une « profondeur de champ » poétique aux photos en demandant à des poétesses et poètes d’écrire des textes inspirés des images.

Vernissage: lundi, 12 juillet à 19h00

Dernière modification le