Réaménagement du côté sud de l'avenue John F. Kennedy

Vers une artère urbaine à l'échelle humaine

Aller au travail à pied ou en vélo en toute sécurité, marcher le long d’une rue bordée d’arbres et de façades attrayantes, s’arrêter sur une place publique pour lire et y croiser des amis par hasard, voilà à quoi pourrait ressembler l'avenue Kennedy dans quelques années. 

Avec la mise en service du tram en 2017, l’ancienne voie rapide a changé de visage, tout en poursuivant sa métamorphose en artère de la mobilité douce. Sur base d’une esquisse révisant le secteur en face de l’arrêt « Université » que le bureau Gehl a présentée dans son rapport final de son étude globale sur les espaces publics du Kirchberg, le Fonds réétudiera le profil de l’avenue sur toute sa longueur.

En pratique, il s’agit de combler les lacunes dans le réseau des pistes cyclables, d’améliorer la lisibilité des chemins à emprunter et de renforcer la sécurité pour tous les usagers, jeunes ou âgés, cyclistes expérimentés ou non. Ceci dans un souci de tirer plein profit des nouvelles infrastructures réalisées spécialement pour la mobilité durable.

Les recommandations générales du bureau Gehl seront également intégrées dans la conception des développements mixtes qui s’étireront du côté sud de l’avenue pour une plus grande cohérence de l’environnement bâti. 

Fiche technique

Maître d'ouvrage: Fonds Kirchberg

Architectes-rbanistes: Gehl architects

Etat d'avancement: à l'étude

 

Dernière modification le